mercredi 25 novembre 2009

Sainte Catherine-

Les jeunes Catherinettes, protégées par les Chattes Margotines, qui veulent connaître un amour éternel, doivent piquer à leur chapeau un rameau de frêne en graine et le planter au sommet d'un tertre en tournant cent fois sur elles-mêmes les yeux fermés. Quand elles les rouvriront, elles verront durant le temps d'une battement de paupières l'image de celui qu'elles épouseront une fois que la branche aura fait des feuilles.

Pierre DUBOIS - Elficologue

2 commentaires:

Odile a dit…

Je ne connaissais pas les chattes margotines... Cette année on n'a pas tellement entendu parler des Catherinettes !

almanachronique a dit…

Odile, on en parle de moins en moins;
D'abord les modistes se font rares, et puis, l'année où a été prise la photo de l'article, les ateliers (c'était chez Dior) ont demandé puisque de toute façon ce jour là on ne travaille pas, on préfère avoir un jour de congé et rester chez nous...
Depuis ce jour là, la fête est foutue.
tiens, je vais faire tout un article sur la Sainte-Catherine telle que je l'ai connue; ce sera pour l'année prochaine.
PP

Rimes à rien...

Que deviendra Arsinoë la Belle quand le sort l'enverra loin de son élément? Son avenir sera celui de la lentille qui se veut papillon...